ÉTABLIR LE PROFIL D'INTELLIGENCE DE VOTRE ORGANISATION


Votre organisation est-elle intelligente? Sans nul doute! Quels sont ses points forts? Que faudrait-il améliorer? Cette section vous propose de réaliser une activité visant à déterminer le niveau de chacune des huit composantes de l’intelligence organisationnelle.
Le travail est simple. Vous trouverez dans le page associé 8 séries d’énoncés, un par intelligence. Il s’agit de répondre par oui ou non à chacun des énoncés. Si vous avez un doute, il vaut mieux répondre négativement. La consigne de base est évidemment l’honnêteté. La chose peut se faire individuellement ou en groupe.
Pour un portrait d’une unité, toute l’équipe répond. Pour un portrait organisationnel, l’équipe de gestion se regroupe et chacun accomplit le travail. Une mise en commun des résultats est faite, la somme de chaque série de questions est divisée par le nombre de répondants. On obtient alors un résultat.
Il est important de noter que cet outil a des limites. Un questionnaire peut difficilement couvrir toutes les dimensions de chacune des intelligences. L'objectif n'est pas tant le résultat que l'échange qui en découlera quant aux actions à mettre en oeuvre. Le questionnaire est donc un prétexte à faire une collecte d'information sur les différentes dimensions de l'organisation. En fait votre analyse devrait vous mener à une réflexion sur les éléments à travailler au sein de l’organisation. Les énoncés du questionnaire sont de nature à guider votre réflexion.
L'observation pourrait aussi s'avérer utile et pertinente comme outil.
Dans les deux cas, il importe que l'animateur ait une certaine maîtrise du cadre conceptuel afin de situer, le cas échéant, les éléments dans les différentes dimensions de l'intelligence organisationnelle.

Quelques intelligences vont dominer. Ce seront vos forces. Ces éléments sont au coeur de votre quotidien. Ils vous permettent d'accomplir votre action. Ces forces sont-elles garantes de votre avenir? Vous avez aussi des dimensions qui sont marquées par un résultat plus moyen et d'autres, par des résultats plus faibles. Ces résultats sont-ils surprenants? Faut-il prendre des actions pour en accroître l'apport à l'intelligence organisationnelle?